Accueil > Actualités > Articles de presse

Les maladies parodontales et le fumeur

 
Dernière mise à jour le mar. 25 sept. 2012

Les maladies parodontales sont des maladies infectieuses multifactorielles qui atteignent le parodonte , c'est à dire les tissus de soutien des dents.

Le parodonte comprend: l'os alvéolaire qui entoure les racines des dents, le ligamant parodontal qui attache la racine de la dent à l'os, le cément qui est ce qui constitue la racine de la dent et la gencive qui vient recouvrir tous ces éléments.

Dans une bouche en bonne santé il y a des bactéries qui vivent en équilibre. Si leur nombre augmente et ou que leur composition change alors il apparaît un déséquilibre et la maladie peut alors se développer. La plaque bactérienne si elle n'est pas convenablement retirée peut avec la salive se durcir et devenir du tartre qui contient de très nombreuses bactéries.

Effets  du tabac:

Les fumeurs ont 5 à 7 fois plus de risque de développer une maladie parodontale que les non-fumeurs.

Ils ont plus de dépôts que les nonfumeurs, plus de tartre.

Ils présentent peu de saignement des gencives du fait de la nicotine contenue dans le tabac qui a un effet vaso-constricteur sur les vaisseaux sanguins. Le patient fumeur ne saignera pas des gencives et de fait ne sera pas alerté.L'inflammation est masquée. De même, la cicatrisation sera moins bonne , la réponse au traitement non chirurgical est aussi moins bonne. Les traitements chirurgicaux auront une cicatrisation aléatoire.

Les destructions sont plus importantes du fait d'une défense immunitaire diminuée sur le plan local, les poches parodontales sont plus profondes, les atteintes osseuses aussi.

Les altérations de la muqueuse buccale sont représentées par des perturbations de la kératinisation, des réactions inflammatoires, des cancers dus à des dégénerescences cellulaires.

Souvent le patient de plaint d'halitose (mauvaise haleine).

Effets de l'arrêt du tabac sur le parodonte:

A l'arrêt du tabac, les signes inflammatoires apparaissent chez le patient : saignement, oedème , douleurs. Mais les traitements peuvent être entrepris valablement.

Les dépôts de tartre diminuent, les traitements sont efficaces.

Les traitements:

Le premier objectif , on l'aura compris, est l'arrêt du tabac : le sevrage tabagique.

Le patient pourra se faire suivre par un médecin tabacologue qui l'accompagnera pendant toute la durée du sevrage tabagique.

Le traitement parodontal sera alors le même que celui exposé dans la partie "traitement parodontal".

Bien évidemment les résultats ne seront durables que si le patient est suivi régulièrement  encouragé dans ses efforts.

Bibliographie:

Bergström J, Preber H : tobacco use as a risk factor . J periodontol 1994

Preber H & coll. Periodontal healing and periopathogenic microflora in smokers and non smokers. J Clin Perio 1995

Grossi & coll. Effects of smoking and smoking cessation on healing after mechanical periodontal therapy. J Am Dent Ass 1997

 

Testez-vous

Présentez-vous un ou des signes
de maladie parodontale, un ou des risques de développer une maladie parodontale ?

Répondez au questionnaire

Galerie Photos

SFPIO PARIS

Société Française de Parodontologie et d'Implantologie Orale de Paris

15 rue des frères Vinot
77220 Tournan en Brie

Tél. 01 64 07 08 13

sfpio.paris@gmail.com

Qui sommes nous ?

S'inscrire / Devenir membre

Dernière mise à jour générale le mar. 27 juin 2017