Accueil > Autour de la paro

Prochaine soirée SFPIO Paris : Pr Ronald E JUNG (Zurich)

 

Informations Générales

Date : jeu. 17 mars 2011

Intervenants : Pr Ronald E JUNG (université de Zurich)

Présentation de l'événement

Ingénierie tissulaire dans la gestion de l’alvéole

Pr. Ronald Jung

Les travaux de M.G. Araújoet J. Lindhe sur la gestion des contours alvéolaires après une extraction dentaire font références. Leur dernière publication sur le sujet1 propose de comparer le remaniement osseux postextractionnel avec adjonction d’os autogène ou de Bio-Oss® Collagen. Ce résumé propose une brève synthèse de la littérature scientifique sur le sujet et les principaux résultats de cette publication.

 

Pourquoi « gérer » l’alvéole ?

Plusieurs  études ont montré que l’avulsion d’une dent entraînait une diminution en hauteur et en épaisseur des procès alvéolaires et une réduction significative de la table vestibulaire2,3,4,5.

Certains auteurs ont suggéré la mise en place immédiate de l’implant pour pallier ce phénomène de résorption physiologique6,7. Cependant cette proposition thérapeutique n’a pas pu être confirmée expérimentalement8,9.

 

Qu’apporte l’utilisation de greffe osseuse autogène par rapport à l’utilisation d’un matériau de substitution d’origine bovine tel que le Bio-Oss® ? L’utilisation de greffe osseuse autogène intra- ou extra-orale a longtemps été considérée comme le « Gold standard » en chirurgie reconstructive10,11, mais qu’en est-il au niveau de l’alvéole ? La greffe d’os autogène dans l’alvéole d’extraction peut-elle neutraliser cette résorption ?

Dans la dernière étude expérimentale de M.G. Araújo et J. Lindhe, cinq chiens beagle âgés d’un an sont préparés et euthanasiés après trois mois. Une hémisection est réalisée sur les troisièmes et quatrièmes prémolaires des deux quadrants mandibulaires : la racine mésiale est traitée endodontiquement, tandis que la racine distale est extraite. L’alvéole est comblé d’un côté avec de l’os autogène et de l’autre avec du Bio-Oss® Collagen. À trois mois postopératoires, dans tous les cas, les alvéoles sont recouvertes de muqueuse. L’analyse histologique montre que la greffe autogène ne prévient pas la perte de volume des parois. Par contre, malgré un léger retard de cicatrisation, l’utilisation de blocs de Bio-Oss® Collagen permet de conserver les parois alvéolaires intactes, avec des dimensions similaires à celles observées autour de la racine traitée.

1.      Araújo MG, Lindhe J. Socket grafting with the use of autologous bone: an experimental study in the dog. Clin Oral Implants Res. 2011 Jan;22(1):9-13.

2.      Araújo MG, Lindhe J. Dimensional ridge alterations following tooth extraction. An experimental study in the dog. J Clin Periodontol. 2005 Feb;32(2):212-8.

3.      Pietrokovski J, Massler M. Alveolar ridge resorption following tooth extraction. J Prosthet Dent. 1967 Jan;17(1):21-7.

4.      Schropp L, Wenzel A, Kostopoulos L, Karring T. Bone healing and soft tissue contour changes following single-tooth extraction: a clinical and radiographic 12-month prospective study. Int J Periodontics Restorative Dent. 2003 Aug;23(4):313-23.

5.      Pietrokovski J, Starinsky R, Arensburg B, Kaffe I. Morphologic characteristics of bony edentulous jaws.J Prosthodont. 2007 Mar-Apr;16(2):141-7.

6.      Denissen H, Montanari C, Martinetti R, van Lingen A, van den Hooff A. Alveolar bone response to submerged bisphosphonate-complexed hydroxyapatite implants.J Periodontol. 2000 Feb;71(2):279-86.

7.      Paolantonio M, Dolci M, Scarano A, d'Archivio D, di Placido G, Tumini V, Piattelli A. Immediate implantation in fresh extraction sockets. A controlled clinical and histological study in man. J Periodontol. 2001 Nov;72(11):1560-71.

8.      Botticelli D, Berglundh T, Lindhe J. Hard-tissue alterations following immediate implant placement in extraction sites. J Clin Periodontol. 2004 Oct;31(10):820-8.

9.      Sanz M, Cecchinato D, Ferrus J, Pjetursson EB, Lang NP, Lindhe J. A prospective, randomized-controlled clinical trial to evaluate bone preservation using implants with different geometry placed into extraction sockets in the maxilla. Clin Oral Implants Res. 2010 Jan;21(1):13-21.

10.  Burchardt H. Biology of bone transplantation.Orthop Clin North Am. 1987 Apr;18(2):187-96.

11.  Hjørting-Hansen E. Bone grafting to the jaws with special reference to reconstructive preprosthetic surgery. A historical review. Mund Kiefer Gesichtschir. 2002 Jan;6(1):6-14.

Programme 2020 à venir

    Les comptes rendus de soirées

    Testez-vous

    Présentez-vous un ou des signes
    de maladie parodontale, un ou des risques de développer une maladie parodontale ?

    Répondez au questionnaire

    Galerie Photos

    SFPIO PARIS

    Société Française de Parodontologie et d'Implantologie Orale de Paris

    15 rue des frères Vinot
    77220 Tournan en Brie

    Tél. 01 64 07 08 13

    sfpio.paris@gmail.com

    Qui sommes nous ?

    S'inscrire / Devenir membre

    Dernière mise à jour générale le mar. 27 juin 2017